Graine de Mots

Voyage au coeur de la langue française…

23 mars 2008

SPECIAL HOMMAGE A D.R.

Classé dans : Auteur,Non classé — grainedemots @ 0:36

 

DICTIONNAIRE DE PENSEES


DISCRETION

La discrétion et la prudence sont deux qualités que, d’après moi, les femmes recherchent dans les hommes.

DOULEUR

Aimer, c’est le plus souvent faire un pacte avec la douleur ?

EFFUSIONS

Les passions tendres ont des épanchements ; les passions violentes ont des effusions.

ENNUI

Voilà un mal auquel le cœur et l’amour ne résistent pas longtemps.

ESPOIR

L’espoir que je ressens est un baume qui peut adoucir les peines du cœur. L’espérance et la crainte contribuent à augmenter les désirs. L’espoir du plaisir contribue à vivre en rêve avec lui.

FROIDEUR

Dans les liaisons du cœur, comme dans les saisons, les premiers froids sont les plus sensibles. Est-ce vrai ?

IMAGE

Douce image de la personne que l’on aime, elle nous suit partout, même quand elle ne s’en doute pas. Et je dirais même que : la bouche, sur la bouche nous fermons les yeux ; qui voyons-nous ? c’est encore sa douce image que nous voyons.

IMAGINATION

L’imagination en amour enfante les plus jolis rêves.

INCONSTANCE

Bien joli mot pour le couple marié. On blâme l’inconstance d’une femme, mais seulement quand on est victime.

JALOUSIE

Vérité d’après moi incontestable : la jalousie ne prouve pas l’amour, c’est un mensonge grossier mis en avant par l’égoïsme des passions. Il existe de la jalousie sans amour : la vanité plus jalouse que l’affection ; enfin la jalousie c’est la mousse qui mange l’arbre.

PLAISIR

Le plus grand de tous les plaisirs est d’en donner à ceux qu’on aime. En amour, les grands plaisirs touchent de près aux grandes douleurs. De tous les plaisirs des sens, l’amour est le plus vif. Les plaisirs suspendent pour un instant la tristesse du cœur mais il ne la fleurisse pas. Le plaisir est en principe pour une femme ce que le soleil est pour les fleurs : il les colore, les embellit ; mais trop ardent, il les dessèche et les consume. Les femmes sont les seules aptes à bien sentir la différence qu’il y a entre savourer les avant-coureurs du plaisir et jouir du bonheur.

SAGACITE

Les femmes ont un tact exquis pour découvrir les différents caractères des hommes, les nuances qui les distinguent ne leur échappent pas.

TENDRESSE

C’est si beau, si bien, si doux ; petite chose si heureuse qu’elle excuserait à elle seule les erreurs, les désordres de l’amour.

Commentaires désactivés.

 

Ma spiritualité, ma poésie ... |
MAAT MA MUSE et la poésie t... |
cristal chronique utopique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | domus
| hadietou
| Poésie décalée